Tout savoir sur le rachat de trimestres de retraite

icon facebooke rougeicon linkedin rouge
Publication
Catégorie
Auteur

En France, le départ à la retraite est soumis à deux conditions principales. Il faut atteindre un âge minimal de départ à la retraite, soit 62 ans (sauf certains cas très particuliers), et avoir cotisé un certain nombre de trimestres (qui varie en fonction de son âge et de son activité) auprès de sa caisse de retraite si l’on souhaite une retraite pleine et entière. Il est cependant parfaitement possible de prendre sa retraite même si l’on n’a pas cotisé l’intégralité de ses trimestres pour avoir une retraite à taux plein.

Pour éviter une décote sur le montant de sa pension, deux choix sont alors possibles : continuer à travailler ou bien procéder à un rachat de trimestres.

Mais comment fonctionne le rachat de trimestres de retraite ? Est-ce intéressant ? Quel coût cela représente-t-il ? Que peut-on racheter ? A quel moment déclencher la procédure ?  On fait le point.

Le rachat de trimestre, c’est quoi ? Explication et législation

Le rachat de trimestre est une solution qui permet de partir à la retraite à taux plein dès l’âge du départ à la retraite, et ce, même si l’on n’a pas cotisé tous ses trimestres auprès du régime général des retraites.

En France, le calcul de sa retraite de base tient compte du nombre d’années travaillé (et de certaines périodes assimilées).

En d’autres termes, le montant de sa retraite dépend du nombre de trimestres acquis par l’assuré.

Pour obtenir une retraite à taux plein, l’assuré doit atteindre ce que l’on appelle la durée de cotisation requise. À l’inverse, celui-ci percevra une décote sur sa retraite.

Or, la législation française permet, de procéder au rachat de trimestre de cotisations, et ce pour atteindre la durée de cotisation requise et ainsi profiter d’une retraite à taux plein. La loi permet aujourd’hui de racheter 12 trimestres (soit trois ans) correspondant à des années de carrière incomplètes (des années de travail ayant donné lieu à la validation de moins de quatre trimestres) ou à des études universitaires et supérieures. C’est ce que l’on appelle le « rachat Fillon » ou le « versement pour la retraite ».

Ce système de rachat de trimestre de cotisation est ouvert à tous : salariés et employés, agricoles ou non agricoles, indépendants, autoentrepreneur, professionnels, libéraux, etc.

Le coût du rachat de trimestre de retraite

Pour un salarié, procéder au rachat d’un trimestre de retraite revient entre 1 055 euros et 6 684 euros. Le coût est fonction de trois paramètres :

- L’âge auquel le rachat est effectué

- Le revenu de vos 3 années précédentes

- L’option de rachat

Exemple : Pour un salarié de 45 ans avec 36 000 € de revenu annuel sur les 3 années précédentes, le coût par trimestre sera de 3 067 € en option 1 et  4 543 € en option 2.

A noter : Il est parfaitement possible d’étaler le paiement du rachat de trimestre de retraite lorsque l’on en achète plus d’un. Il est ainsi possible d’échelonner le paiement sur un à trois ans si l’on achète moins de huit trimestres. Si l’on achète entre huit et douze trimestres, la somme liée au rachat de trimestre pourra être étalée sur cinq ans.

Attention cependant : la totalité de cette somme doit être versée avant le départ à la retraite.

Rachat en option 1 ou en option 2 de quoi parle-t-on ?

Pour comprendre l’enjeu, il faut comprendre la formule de calcul de la pension de retraite dans les régimes de base alignés :

capture

S’il vous manque des trimestres, votre retraite sera impactée au niveau du taux ET au niveau de la durée d’assurance.

Le rachat en option 1 permet de corriger l’impact au niveau du taux uniquement.

Le rachat en option 2 permet de corriger l’impact au niveau du taux ET de la durée d’assurance.

Le surcoût du rachat en option 2 s’explique donc par une plus grande efficacité financière.

Il est important de noter que le rachat de trimestre a un impact sur le calcul de votre retraite de base mais également sur le calcul de votre retraite complémentaire. En effet, en rachetant des trimestres vous allez majorer le taux de liquidation de vos régimes complémentaires.

Le rachat de trimestre est-il rentable ?

En réalité, la rentabilité du rachat de trimestres de retraite dépend de très nombreux facteurs. Il est important de souligner que le coût du rachat est déductible de votre revenu imposable. Vous bénéficiez donc d’un avantage fiscal à hauteur de votre taux marginal d’imposition.

Une fois le coût net de fiscalité connu, il convient de le comparer avec la majoration de pension obtenue suite au rachat. La question du délai de retour sur investissement se pose alors. En combien de temps allez-vous récupérer la somme décaissée (5 ans ? 10 ans ? 15 ans ? …). Au regard du coût du rachat nous vous encourageons également à comparer le gain avec la rentabilité d’un autre investissement.

Vous l’aurez compris, le rachat de trimestre n’est pas toujours favorable. La recherche d’une retraite à taux plein est un objectif mais dans certains cas il faut savoir accepter une décote.

Il en va de même pour les personnes qui terminent leur carrière au chômage. Dans ce cas de figure bien précis, les indemnisations versées par Pôle Emploi permettent la validation de trimestre de retraite. Il est alors possible d’éviter d’avoir recours au rachat de trimestres et de partir à la retraite à taux plein si vous pouvez bénéficier des indemnisations pour perte d’emploi jusqu’à ce que vous ayez à remplir vos obligations en termes de durée de cotisations requises.

Y’a-t-il un autre intérêt au rachat de trimestre ?

Nous avons vu que racheter des trimestres pouvait dans certaines situation présenter un intérêt financier.

Le rachat de trimestre comporte un autre avantage moins connu.

Il va pouvoir impacter votre cumul emploi retraite. En effet, si le rachat de trimestre vous permet de bénéficier d’un départ à taux plein alors vous pourrez prétendre à un cumul emploi retraite intégral.

Attention, seul le rachat en option 2 permet cet avantage.

Dans certaines situations le rachat en soit n’est économiquement pas rentable mais va permettre de déplafonner le cumul emploi retraite ce qui le rend stratégiquement favorable.

À qui s’adresser pour procéder au rachat de trimestres de retraite ?

Avant de procéder au rachat de trimestres de retraite, il est indispensable de calculer le nombre de trimestres que l’on a cotisé et ceux dont on a besoin pour partir à la retraite.

Il convient ensuite de contacter l’assurance retraite de son lieu de résidence.

La caisse contrôlera alors l’éligibilité au dispositif de rachat de trimestre et vous adressera une simulation. L’organisme peut alors vous fournir une estimation des coûts mais ne vous adressera pas de simulation de retour sur investissement.

Si vous validez le rachat la caisse vous adressera ensuite un devis à valider en fonction des options de rachat retenues.

Nous vous rappelons que l’ensemble des trimestres rachetés doivent être payés avant la date d’effet de votre retraite. Attention la procédure est longue et l’assurance retraite annonce un délai moyen de 8 mois pour le traitement d’une demande.

On résume le rachat de trimestre :

La rachat de retraite Fillon, ou versement pour la retraite, est ouvert à toute personne ayant cotisé dans un régime de retraite aligné et qui n’aurait pas le nombre de trimestres nécessaires pour prétendre à une retraite à taux plein. Il est alors possible de racheter maximum 12 trimestres au titre des années incomplètes ou des études supérieures.

Avant de vous lancer, nous vous encourageons à bien mesurer le coût mais surtout le retour sur investissement.

Notons qu’il existe d’autres dispositifs de rachats spécifiques qui peuvent en fonction de votre carrière présenter un coût plus réduit ou un meilleur retour sur investissement.

Une nouvelle fois, il n’existe pas de réponse toute faite et chaque situation nécessite une attention particulière.

IL EST TEMPS DE NE PLUS SUBIR SA RETRAITE MAIS D’EN être acteur

La vôtre s’écrit dès aujourd’hui, avec Qualiretraite.

Merci, vous allez être rappelé très prochainement
Merci de vérifier votre saisie